Bonnes adresses et découvertes dans le 3ème

Publié le par galarina

Hier, nouvelle expédition à Paris. Enfin, après un détour à Saint Germain en Laye (ooooh, comme c'est beau! Il y a même un château!!) pour acheter accueillir mon slim en cuir de princesse, me revoilà dans la capitâââle zone 1. J'essaie en ce moment de découvrir des quartiers que je ne connaissais pas vraiment avant...Eh oui quand on vit intra-muros on finit toujours par se cantonner aux mêmes adresses, entre métro, boulot et dodo.

Je me balade du côté des Arts et Métiers pour atterrir (oups, déformation professionnelle) du côté de la rue du Poitou. Je pousse la porte de Violette et Léonie, une boutique dépôt-vente où les vendeuses ne disent pas bonjour et jouent avec leurs iphon, mais où les fringues sont sympa et le choix là, sans être déraisonnable. L'avantage c'est qu'il y a même un site web si on n'aime pas les vendeuses aimables-comme-des-portes-de-prison, surtout quand on a bien été habituée rue du Four à de super vendeuses (oui ça va galarina, on a compris que tu avais acheté un Chic!!!). L'autre truc bien c'est que si on ne vient pas récupérer un vêtement invendu, il est donné au secours populaire. Excellente initiative!

Voici le lien vers le site de Violette et Léonie : link

Bon, l'avantage des dépôts vente c'est que quand on trouve une pièce, on se dit "chouette, c'était un modèle unique! quelle chance!". Mais personnellement, j'ai un peu de mal avec les fringues d'occase', c'est comme pour les livres : tout à l'heure devant chez Boulinier j'ai vu un livre que j'aurais dû livre quand j'avais 8 ans mais, j'ai préféré me dire que j'irai l'acheter neuf...Sujet de bonne résolution 2011 "non, les dépôts vente, ce n'est pas mal!" Et comme par hasard, ce matin mon homme, pour me "punir" de l'avoir amené aux préventes Maje, m'a amené à La piscine, un dépôt-vente mochissime à Saint Germain..héhé.

Je continue ma balade pour atterrir rue Vieille du temple, où je décide de pousser les portes de la galerie Rabouan Moussion qui expose actuellement Ira Waldron et ses "bêtes de scène", revisitant le mythe Jackson à travers statuettes et tableaux, de même que le thème du Christ est évoqué. Le lien ici : link

P1020960.JPG

Me voilà maintenant rue de Sévigné où j'aperçois ce qui semble, de dehors, être une autre galerie. Eh non, c'est bien plus que ça...C'est la nouvelle concept-store de l'Eclaireur...A la fois de l'art, et des vêtements de créateurs : Chloé, Ann Demeulester...La (siliconée de partout) vendeuse  m'explique le concept et me montre plusieurs détails du lieu, comme des figurines rigolottes des années 60, ou encore les murs qui ont été décorés de bois, repeints à la peinture de carrosserie grise, etc...Le lieu est régulièrement prêté à des artistes pour des expos et des vernissages, le lieu rêvé pour aller travailler, semble-t-il. Cette "boutique" ne vend que pour femmes, d'autres existent version mâle...Bref, on aime ou on aime pas mais le lieu est gigantesque et très impressionnant. A voir!

Le lien vers le site web de L'Eclaireur ici : link

Commenter cet article