le marché noir du manteau Alenxia ou pourquoi eBay est en train de devenir du grand n'importe quoi!

Publié le par galarina

Vous avez certainement croisé des filles dans la rue avec ce superbe manteau qui allie à la fois du gris, un style duffle-coat, une forme un peu paletot, une capuche en fourrure comme quand j'étais en CE2, et une p...de classe internationale. Vous l'aurez compris, le fâââââmeux manteau Alenxia gris de chez Maje. Celui-là même qui irait parfaitement avec mon slim en cuir chick, si, si.

Image-45-copie-1.png

Je ne l'ai remarqué que trop tard, dans les magasines féminins qui avaient dû tous se donner le mot pour frustrer les nénettes pas suffisamment rapides ou friquées pour l'avoir, lorsqu'il était déjà épuisé, enfin sold aoute (avec mon plus bel accent british/ricain), au mois de décembre. C'était d'ailleurs la première fois que j'essayais le Chick rue du Four, une jeune femme est venue le demander, elle n'est pas restée plus de 30 secondes chrono en boutique, sniff...

Début janvier j'en vois un en 38 aux galeries Haussmann. Je sais qu'il sera trop grand et que je ne ferai que me frustrer à l'essayer, et à peine ai-je décidé de tourner les talons qu'une pubère de 15 ans, allez, et sa mère (enfin sa carte bleue, hein!) se ruent sur la pièce en direction de la cabine d'essayage. Bref, j'étais en train d'assister au début d'une vague de folie mondiale déclenchée pour un manteau. A 479 euros le manteau, je précise, hein.

Le même jour, je passe rue du Four pour passer dire bonjour à ma boutique préférée, quand je vois un Alenxia T.38 qui me nargue. J'en plaisante lorsque j'apprends qu'un 36 squatte la réserve. ARRRGH ! Je l'essaie, ouais, c'est vrai qu'il est beau, je me sens privilégiée parce que j'essaie un Alenxia et que tout Paris, que dis-je, toute la France et la Navarre ont lancé un SOS fille sans manteau en détresse à son égard! La responsable me dit gentiment et à raison que quand même, j'ai déjà acheté le cuir et qu'il faut être un peu raisonnable (pour mieux acheter la future collection, MOUARHAHAHAHAHAHA!). Je le repose sagement, lui disant adieu (au manteau) solennellement.

Image-46-copie-1.png

Et puis, au concours photo de Maje, combien de nanas se sont prises en photo avec leur Alenxia???? Ultra original, hein...j'espère que c'est pas elles qui vont gagner!!


Sauf que...

Il y a quelques jours, je faisais joujou sur eBay pour vendre trois pauvres trucs qui ne quittent pas ma garde-robe. Et je tape, comme ça Alenxia gris Maje. Edifiant. Je vois une liste de manteaux apparaître, "jamais mis", "avec l'étiquette" , "en 38 ou 40 au choix", pour en citer quelques exemplaires, que certaines ne se gênent pas pour mettre à 700 euros dès le premier coup, ou à leur prix d'origine. Je suis quelques enchères pour voir, et là, grosse folie, les gens enchérissent alors que des manteaux, il en reste. Peu, certes, mais en cherchant un peu, on peut encore en trouver. Accepter de payer 700 euros ce manteau qu'ils ne mettront que 3 mois, mouais, bof. Et qu'on pourrait trouver à 480 euros! Il y en a qui le mettent directement en petite annonce à 700 euros! Je trouve ça ultra culotté, car ces personnes ayant vu que le manteau se revendait bien, ont dû se dire que chouette, elles allaient pouvoir se faire un max de thune! Honteux! Comme par exemple cette fille qui parle de son manteau neuf, étiqueté encore. Je lui écris un mail pour savoir pourquoi elle a un manteau neuf et veut le revendre alors que tout le monde se l'arrache. Elle me répond "ma mère me l'a acheté à Reims, mais il est trop grand parce que je suis trop mince, alors je le revends sur eBay". ENFANT GATEE, VA !!! Non parce que, elle pouvait aussi le ramener à la boutique, non??? Faire le bonheur, au prix normal, d'une working girl qui l'aurait bien mérité? non mais!!!

Par contre bizarrement cette semaine, il y a deux manteaux en T.36 qui n'ont pas déchaîné les foules, n'atteignant "que" les 500 euros, ce qui est à peu près correct encore par rapport au prix initial. Je parie que d'ici deux mois ce manteau se retrouvera à quelque chose comme 200 euros en enchères...je vais guetter! (non parce que je critique, mais ce manteau, j'en suis amoureuse! je serais même capable d'enchérir dessus, alors que je suis déjà bankrupt!)

Commenter cet article